Langue active :FR

Qualité de l'air à 7 sur 10

  • Imprimer

Une ville verte

Le végétal : partie intégrante de l’ensemble des projets structurants de la commune

Les déplacements apaisés sont au centre de la politique de l’espace public avec notamment la présence de nombreux cheminements piétons, d’une limitation 30 km généralisée et d’une zone de rencontre, la création d’une véloroute et de bandes cyclables.

Les espaces publics du nouveau cœur de ville et de la nouvelle phase du quartier Bois de Chanteraine  ont bénéficié d'essences végétales adaptées : pommiers sur le nouveau quartier, chênes des marais sur la place publique située en zone inondable , également toiture végétalisée sur le gymnase.

La qualité environnementale de la place de la hottée de pommes réalisé en 2014 a ainsi été reconnue par deux prix nationaux : Le grand prix du cadre de vie du festival FIMBACTE et le grand prix d’aménagement du concours « comment mieux bâtir en terrain inondable constructible » décernés par les ministères du développement durable et du logement.

La commune est labellisée 2 fleurs par Villes et Villages Fleuris.

Gestion environnementale

C’est certainement dans ce domaine que la culture a le plus évolué depuis 2008 :

  • Gestion différenciée afin notamment de privilégier des cycles de vie complets et la biodiversité de la faune et de la flore dans les espaces verts en périphérie (véloroute, terrain à proximité de la forêt, taillis).La présence de très nombreux lapins de garenne, hérissons et écureuils grâce à un aménagement adapté du « bois des lapins » est un exemple particulièrement spectaculaire d’une faune sauvage bien présente à 3 km du centre de Metz.
  • Création d’un puits pour l’arrosage,
  • Gestion des arbres sur la base d’un diagnostic établi par ONF,
  • « Zéro phyto »,
  • Plantation d’arbres adaptés comme des pommiers dans le lotissement du bois de chanteraine et des chênes des marais sur la place de la hottée de pommes
  • Proportion de vivaces de plus en plus importante,
  • Utilisation systématique du paillage dont les 2/3 environ proviennent du broyage des tailles de la commune,
  • Mise en œuvre d’un compostage municipal,
  • Tonte en mulching d’une partie des pelouses,
  • Mise en place d’une gestion différenciée de la viabilisation hivernale pour réduire la consommation de sel,
  • Zones 30 généralisée dans toute la commune et création d’une zone de rencontre dans le nouveau quartier,
  • Taille raisonnée des végétaux (respect du port de l’arbre).

Dernière mise à jour le 24.06.2019

Cette page a-t-elle répondu à vos attentes ?